Quelles sont les frais de garantie sur un prêt immobilier ?

Q

Le prêt immobilier est devenu avec le temps un moyen intrinsèque pour l’obtention d’un bien immobilier. Les institutions financières chargées de délivrer ces fonds doivent en réalité se protéger des imprévus que pourrait rencontrer le débiteur. La garantie de prêt est donc la méthode trouvée pour prévenir ces situations. Elle est encadrée par divers frais assurant sa stabilité.

Le cautionnement par des sociétés spécialisées

Ce système de garantie est basé sur une stratégie triangulaire. Ici, un troisième parti intervient dans l’accord : une société de cautionnement. Elle peut être soit liée à l’institution prêteuse soit à une mutuelle. Son rôle est d’assurer le paiement du montant dû par l’emprunteur. En contrepartie, le propriétaire devra rembourser l’institution selon les clauses de leur accord. Toutefois, la législation reste muette par rapport à cette garantie. Par conséquent, les différents partis devront s’entendre entre eux en cas d’incompréhension. Néanmoins, cette assurance sur prêt immobilier est très utilisée par les organismes de finance. Il est recommandé d’en connaître tous les contours (les tarifications y compris) auprès de son créancier.

Le privilège de prêteur de deniers PPD

Cet acte est largement couvert par la loi et offre des avantages visibles au prêteur. Lorsque le remboursement n’est pas honoré par le propriétaire, ce privilège attribue un statut prioritaire à la banque. Par exemple, certains citoyens contractent des prêts de diverses sources. En cas de faillite ou de non-remboursement, l’organisme financier qui s’est chargé de l’immobilier devra être satisfait en premier. C’est d’autant plus valable lorsqu’il est décidé que le bien en question sera vendu. La banque sera totalement remboursée avant les autres.

La caution collective/solidaire

Cette garantie sur prêt immobilier est semblable à celle des sociétés de cautionnement. La différence ici réside dans le fait que des personnes physiques sont remplacées par les sociétés. Il est, en effet, courant de voir des individus qui décident de faire un emprunt immobilier au nom d’une entreprise. Dans ce cas de figure, tous les partenaires de l’entreprise devront se porter garants pour rembourser le montant en cas d’imprévu.

La caution destinée aux fonctionnaires

Cette garantie est particulièrement proposée aux fonctionnaires. Comme toujours, le but est de pouvoir protéger le capital du créancier. Le fonctionnaire est tenu de verser une cotisation prédéfinie en fonction du montant prêté et de la durée du bail. Le versement sera fait à une mutuelle spécialisée qui devra s’assurer de clôturer le remboursement lorsque le débiteur en sera incapable. Profondément analysée, cette caution semble suivre la même logique que les précédentes.

La garantie par Hypothèque

La garantie par hypothèque est un accord préalablement signé entre le créancier (banque ou institution financière) et le propriétaire. Cet accord permet au prêteur de recevoir la totalité de son argent lorsque celui-ci n’est pas remboursé par le débiteur. En effet, le prêteur a le droit de gérer le bien immobilier à sa guise pour recevoir son capital de base. Il peut ainsi le revendre afin d’obtenir l’argent qu’il a prêté. Il s’agit d’un acte purement légal. Pour cela, tout propriétaire désirant faire un prêt doit avoir l’assurance de pouvoir le rembourser au risque de perdre sa construction.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat